Vous êtes ici : CHCSC

Chefs-d'œuvre et racines - Le patrimoine à la télévision des origines à aujourd'hui

Thibault Le Hégarat
INA - Collection Médias et Humanités - 2019 - 260 p.- ISBN 9782869382527
22 €

[Présentation]

Depuis la fin du XXe siècle, les Français se sont pris de passion pour le patrimoine. Villages typiques, paysages pittoresques, forteresses et églises en restauration, ces sujets réunissent des millions de téléspectateurs devant leur écran. Ces programmes ont pour titre Des racines et des ailes ou Le village préféré des Français. Bien avant eux, les émissions Chefs d'&œlig;uvre en péril et La France défigurée avaient connu un grand succès en parlant des mêmes sujets.

Ce livre entreprend pour la première fois une étude historique des programmes de télévision qui traitent de patrimoine. Il expose ainsi les manières de montrer et de voir le patrimoine depuis les années 1950, mêlant histoire culturelle et histoire des médias.

Ce qui frappe, malgré la longueur de la période étudiée, c'est la grande permanence de certains sujets, de types de patrimoine, et même de façons de filmer.

Le patrimoine s'est particulièrement bien épanoui à la télévision : à l'origine traité dans des programmes touristiques et culturels, il a été progressivement intégré à des magazines de société, des émissions pour enfant, et même des jeux télévisés et des programmes sportifs. Cette diversification souligne une banalisation du patrimoine à la télévision, qui est devenu un sujet tout à fait ordinaire pour les professionnels de télévision, malgré un traitement qui donne toujours le sentiment d'être un objet de prestige.

Cette plongée à travers l'histoire du patrimoine au petit écran est aussi une promenade à travers la France. Les réalisateurs et producteurs ont en effet privilégié le mode de la balade pour montrer le patrimoine. Mais c'est un rapport particulier à la France que l'on trouve dans ces émissions : son territoire y est magnifié, son histoire est glorifiée, autant de choix qui révèlent que le patrimoine est avant tout considéré comme un objet de réconfort et de fierté.
Informations complémentaires
Thibault Le Hégarat est docteur en histoire, chercheur associé au Centre d'Histoire Culturelle des Société Contemporaines de l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Il mène des recherches sur l'histoire de la télévision française et sur les représentations du passé dans les contenus médiatiques.

En savoir plus
> Avec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine
> Pour télécharger la couverture /quatrième de couverture [PNG - 1 Mo]